phcom - business development
login

Please register

Remember me
Learning blog
Stéphane Depaepe

Le FOMO comme outil commercial

Par Stéphane Depaepe, le 13.02.2018
Le FOMO comme outil commercial

Le FOMO (Fear Of Missing Out) a été traduit par le psychologue Jean-Charles Nayebi comme "anxiété de ratage".

  • Phénomène bien connu en psychologie boursière : “le cours de l’action va monter, c’est sûr, profites-en”
  • Maladie chronique des accros aux réseaux sociaux : je dois tout lire, tous voir, tous savoir, ne rien manquer…
  • Technique manipulatoire du marketing “conditions exceptionnelles cette semaine”, “sous aucun prétexte, occasion à ne pas rater”
  • Le vendeur argumente aussi dans ce sens : “la promotion n’est valable que ce mois-ci.” ou encore : “ le nouveau tarif - plus cher - entre en vigueur la semaine prochaine”,...
  • Dans l’organisation professionnelle idem : t’as pas participé à la réunion” ? T’as pas lu cette info qui compte ? En fait t’a raté le contact en or !

Au final, c’est la logique de se sentir coupable de ne pas l’avoir fait.

Une approche Harmonieuse consisterait à se poser quelques questions :

  • Est-ce vraiment indispensable ? Le faut-il pour de vrai ?
  • N’y a t’il pas d’autres moyens pour acquérir cette fameuse reconnaissance sociale et se valoriser professionnellement ?
  • Tous ces gens qui semblent mener des vies tellement plus excitantes que la nôtre, existent-ils vraiment ?
  • ...

Un truc pour intégrer cela dans un processus de vente ?

Lors de la prospection commerciale, glissez vers le positif :

  • À la secrétaire : “Faites-lui plaisir, transmettez cette information ou laissez-moi lui expliquer”
  • Au prospect : “Vous offrir un espace temps utile à ce sujet, c’est intéressant pour vous ?”

En tant que vendeur, osez approfondir les questions suivantes en rendez-vous :

  • De quoi avez-vous réellement besoin ?
  • Qu’est-ce qui est important pour vous ?
  • Quel est le bon moment ?

En écoutant ces réponses, vous saurez si votre offre conviendra à votre interlocuteur, ou pourrez l’adapter en conséquence.
Il n’en sera que plus satisfait lors de l’achat et vous pourrez le fidéliser plus aisément.

N’est ce pas cela finalement le but de la vente ?


Avec cette approche vous passerez au “Joy of Missing Out”, car vous aurez pris du temps pour vous. Nous ne pouvons pas TOUT gérer. Alors autant savoir lâcher prise.

Posté dans Prospecting Efficiency - Télémarketing - Development Center - Call Center - Bruxelles
Vous pouvez télécharger cet article
bruxelles capitale cheques entreprises kmo portefeuille